Derniers sujets

un jour je serai mangaka (pas tout de suite :)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10122011

Message 

un jour je serai mangaka (pas tout de suite :)




bon en fait ici je vais coller les infos que je ramasse (to gather) sur les façons possibles de devenir mangaka ou tout ce qui s'en rapproche, parce que mon PC à une fâcheuse tendance à effacer le contenu du HD à chaque fois que je l'éteins (3 fois que je réinstalle windaube, linux m'aurait jamais fait ça)
enfin bon comme sek avait dit que je peux utiliser ma galerie comme je l'entends, comme un blog en l'occurrence (je peux attribuer un nom de domaine? =D ) je vais mettre ça là au fur et à mesure parce que j'en ai marre de tout recommencer, et que même si j'ai pas re-fini ça pourrait servir à quelque chose.

si qui que ce soit a une question ou une réponse, qu'il la fasse suivre et j'aurai passé une bonne année Surprised

"à tous les apprentis mangakas en herbe":

auteur: shiin de sekai's forum (http://sekai.forumactif.org/f25-galerie-de-shiin)
date: vendredi 9 décembre 2011
-----------------------------------------------------------------------------------------------
ce document s'adresse à toute personne qui voudrait créer un manga, et qui ne
saurait pas vraiment comment s'y prendre. je présente ici une synthèse des informations
que j'ai pu rassembler dans mon entourage, sur internet et également d'expériences
personnelles, le manga est une industrie évolutive et à l'heure ou vous lisez certaines
choses auront peut-être changé.

ce qui suit vous concerne si vous êtes dans l'une des situations suivantes:

-vous voulez créer un manga de A à z, seul ou à plusieurs

-vous voulez devenir mangaka de profession

-vous voulez rejoindre l'industrie du manga

-vous voulez juste savoir, au cas où (un peu d'humour ça détend l'atmosphère)


ce document se divise en trois parties pour répondre à chaque situation:
I)s'améliorer en dessin pour dessiner un manga
II)concevoir un univers, des personnages et une intrigue pour créer un manga
III)publication et commercialisation, mettre la main à pâte pour vendre un manga

si vous avez des questions, des réponses ou une quelconque participation à apporter à
ce document vous n'aurez qu'à me les faire parvenir.



I)s'améliorer en dessin pour dessiner un manga


certains sous-estiment l'importance d'excercer son coup de crayon
en ce qui concerne le dessin de manga. ce n'est pas parce qu'on est
capable de dessiner un ou deux personnages de face ou de profil, même
très bien, qu'on peut dessiner un manga.

dans un premier temps il est vrai que ce sont ces personnages qu'il
faut savoir faire, parce qu'ils sont le rouage principal de l'univers
manga, mais on ne peut concevoir de manga sans décor, sans paysage,
sans objets mobiles ou immobiles, nuages, soleil, mer, pluie, voitures,
espace, il va falloir travailler autant la qualité que la diversité.
dans le domaine de l'emploi savoir se débrouiller pour les décors par
exemple peut faire la différence. pour cet apprentissage de nombreux
bouquins onéreux sur le dessin sortent chaque année, personnellement
je pense qu'il vaut mieux privilégier internet et les forums car le
contact humain est beaucoup plus efficace d'après ce que j'ai pu
constater, autant dans l'acquisition des bases que dans la
personnalisation.

->sekai.forumactif.org est un bon forum pour acquérir des bases
tangibles et progresser


dans un deuxième temps il convient de créer votre propre style, savoir
copier les grands mangakas ne vous apportera que des rôles de second
plan si vous n'avez rien de mieux à proposer. imiter les pointures du
genre vous donnera les bases et les codes dont vous avez besoin, et
vous assurera toujours une certaine diversité (car tous les styles de
manga ne conviennent pas à tous les types de manga) donc réfléchissez
bien à ce que vous compter dessiner pour savoir comment vous devrez le
faire (mecha, combat, psycho) et faites preuve de créativité.
si vous voulez trouver du travail en tant que mangaka, vous dépendrez
du marché qui est en constante évolution, et il faudra savoir dessiner
ce que les lecteurs veulent voir, même si vous n'aimez pas ça. je compte
sur vous pour comprendre qu'il faut s'adapter au problème, et ne pas
attendre que le problème s'adapte à vous en attendant votre chance.

->manga-dessin.forumactif.fr est un bon forum pour apprendre à dessiner
en respectant des thèmes, parfois même très aléatoires


dans un troisième temps il faudra vous habituer à un certain rythme.
le niveau est une chose essentielle dans la conception d'un manga,
mais l'endurance ne l'est pas moins. si vous comptez vous faire publier
ou travailler dans le manga, il faudra honorer des délais de rendu, ce
qui est un problème largement sous-estimé par les apprentis mangakas.
il arrive que vous ayez envie de dessiner, et il arrive que vous ayez
un coup de pompe, un manque de motivation ou d'inspiration. inutile de
vous dire que bon an mal an, l'éditeur ne voudra pas en entendre parler
si vous avez signé: vous travaillez pour lui. rendre des planches tous
les mois n'est pas une option, c'est une condition de réussite.
je vous conseille de dessiner régulièrement et d'éviter les "pauses"
de plusieurs semaines (à moins de connaître votre ryhtme) et de
participer à des évènements sur internet tels que des concours ou des
fanzines, ce qui excercera votre sens du délai.

en conclusion:
acquérir les bases et les codes est important, vous n'irez pas loin si
vous êtes le seul à aimer ce que vous dessinez. faire preuve d'une très
grande créativité (voire originalité) est également nécessaire si l'on
veut percer, cette contradiction cache un équilibre qu'il convient de
maîtriser si vous voulez dessiner un bon manga. n'oubliez pas qu'il vous
faudra tenir la distance tout le long de la publication, alors n'arrêtez
jamais de dessiner.



II)concevoir un univers, des personnages et une intrigue pour créer un manga

il s'agit peut-être de la pièce la plus importante du manga, et donc
c'est celle qui varie le plus et qui est la plus difficile à décrire.
je cite un confrère : "un bon scénario rattrappe de mauvais dessins,
mais de bons dessins ne rattrappent pas un mauvais scénario". vous
pourrez constater que dans la majorité des cas c'est vrai, donc on va
aborder plusieurs aspects de cette usine à gaz.

-toujours dans l'optique de s'adapter au besoin, le plus judicieux est
souvent de suivre le mouvement. par exemple l'univers de l'heroic
fantasy, avec ses elfes et ses héros, connaît actuellement un essor
sans précédent. il n'est donc pas rare de trouver des mangas dans la
même veine, qui vise généralement les joueurs de jeux vidéos.
car il ne faut pas oublier que l'on cible un public, avec ses
préférences et ses goûts. là aussi il s'agit de comprendre des codes
et de les exploiter pour toucher le public ciblé (allez mettre une
intrigue amoureuse à la française dans une histoire d'elfes et vous
comprendrez de quoi je parle)
une ou plusieurs études de marché seront nécessaires pour comprendre ce
qui se fait, ce qui a été fait et ce qui manque pour que votre scénario
ne tombe pas dans un cliché, ou ne s'éloigne trop des codes. les mangas
romantiques, de combat, d'aventure, de jeu, de vie sociale ont chacun
leur public et leurs codes, pour les connaître je ne vois pas d'autre
moyen que de les lire et de les étudier en profondeur.

-créer quelque chose de nouveau n'est pas une mauvaise idée, mais ça n'en
reste pas moins une prise de risque. aujourd'hui plus personne ne se
hasarde à créer un concept 100% original tellement c'est dur de percer,
alors on essaie de créer un mouvement en opposition par rapport à un autre,
ou dans la veine d'un autre. d'après Aleksi Briclot, même quand on croit
faire quelque chose de nouveau ça reste en fait plus ou moins une synthèse
de ce qui a déjà été fait.
si vous croyez en votre idée tant mieux, mais essayez de la mesurer autant
que vous le pouvez. là encore si vous êtes le seul à aimer ce que vous faites,
posez-vous des questions. pour recueillir des avis il n'y a pas meilleur
qu'internet (toujours les fameux forums) du moment que vous arrivez à passer
la barrière de la langue (en général l'anglais suffit, mais si en fait votre
manga trouve son public chez les russes?) veillez cependant à ne pas vous
faire voler votre travail, on trouve de tout sur internet.



d'après Akira Toriyama, le manga c'est d'abord décrire l'humain (même si je ne
comprends pas quel humain il décrit à travers ses oeuvres cette citation est
importante) en général le lecteur appréciera dans un manga, à travers les
personnages, de reconnaîtres ses amis, ses ennemis ou lui-même. la conception
des personnages est cruciale car l'histoire s'articulera autour non pas du héros,
mais de son caractère (à quelques exceptions près, mais c'est un code reconnu)
l'art du scénario étant assez universel indépendemment du manga, je ne sais pas
trop comment l'aborder mais on ne peut pas tout mettre dans un manga, c'est un
support à portée très variable (l'histoire de deux personnes qui ont un enfant,
mais qui veulent se séparer, c'est faisable mais ça donnerait quoi dans un
manga?)
si le scénariste et le dessinateur sont une équipe ou la même personne, la norme
est de trouver l'idée puis de faire les premières esquisses des personnages et de
l'univers qui s'adaptent à cette idée. l'inverse est tout à fait faisable mais
très peu de gens le font, donc il doit y avoir une raison (essayez pour voir)
pour les personnages à qui il faudra inventer toute une vie, il vaut mieux commencer
par un descriptif le plus détaillé possible (son émission TV préférée, ça a l'air
débile mais dans un scénario ça peut sevir)de leurs caractère à leurs goûts en
passant par leurs origines (genre: enfance) phrases fétiches, style vestimentaire,
faiblesses(évitez le héros qui n'a pas de faiblesse, ça n'a jamais marché)
plus les personnages seront opposés et opposables, plus il sera facile de monter
une histoire entre eux donc évitez les clones. n'oubliez pas les personnages
secondaires qui sont de très bons faire-valoir pour votre héros, et le ou les
ennemis par rapport à qui il doit se définir.
après ça dépend beaucoup de votre idée.



essayez quand même d'être créatif. ne tentez pas de faire le nouveau naruto.



comme pour le dessinateur, il est important pour un scénariste de connaître ses
limites. serez vous capable de trouver l'idée du siècle toutes les semaines?
vous devez concevoir (entrevoir) votre projet dans l'intégralité dès le début,
en particulier dans un manga. une limite de chapitres ou une fin prévue à telle
distance vous donne un garde-fou, et vous donne une vision plus lucide de votre
projet. ça vous empêche de faire des promesses que vous ne pourrez pas tenir,
de mieux travailler votre scénario en sachant où insister et ou doser, de ne pas
vous emballer et de toujours savoir quoi faire. planifiez. rien ne vous empêche
de faire une suite après ce qui ressemble à une fin.

revenons en classe de sixième pour comprendre les bases d'une histoire qui
fonctionne. si vous regardez bien, tous les modèles que vous connaissez dans
notre monde suivent celui-ci:


SITUATION INITIALE: comme son nom l'indique, c'est la partie ou l'on pose le décor
de l'action et de se qui va se passer. posez votre univers, présentez vos personnages,
dites où et quand. contexte historique, politique, climatique qu'en sais-je, tout
dépend de la profondeur de votre univers (et en général c'est la partie ou vous avez
le plus de chances de le mettre en valeur) cette première partie doit scotcher le
lecteur, en lui présentant quelque chose qu'il aime pour qu'il continue à lire jusqu'à
ce que le manga démarre.
exemples: naruto vit à konoha, dans un monde de ninjas après 3 guerres, ichigo est un
jeune lycéen au japon qui voit les esprits

ELEMENT PERTURBATEUR: l'évènement déclencheur qui va faire l'intéret du manga et
provoquer la situation qui intéresse le lecteur. l'arrivée du méchant, la mort du
chien du héros, la fin du monde (note: le manga doit être intéressant et durer, évitez
les situations triviales ou trop temporaires) le manga prend son envol à partir de cet
évènement
exemple: death note décolle quand la police mondiale découvre l'existence de kira
(élément perturbateur) et non pas quand light trouve le death note (situation initiale)
pensez à ce qui fait l'intérêt du manga. (light ne passe pas 4 saisons à se demander
quoi faire avec le death note, mais à lutter contre la police et ses ennemis, ce qui je
l'avoue aurait été plus intéressant)
note: il arrive que l'élément perturbateur arrive avant le début du manga, à vous de
voir.

INTRIGUE: ce qui se passe pendant le manga. évitez les intrigues plates, pensez aux
rebondissement et usez des codes que vous avez appris, il faut satisfaire le lecteur.
en général la situation ne cesse de se compliquer pendant cette partie.

ELEMENT DE RESOLUTION: aussi appelé "dénouement". il est difficile d'éviter les clichés
selon l'intrigue que vous avez choisie, c'est également une occasion de faire passer
vos personnages dans la légende en les faisant accomplir des exploits révélateurs
de leur personnalité.
exemple: sangoku tue freezer et sauve le monde

SITUATION FINALE: à ne pas oublier, il faut "faire aterrir" le scénario sinon le manga
va perdre en intensité. encore une occasion de mettre votre univers en valeur. comme
toujours, prenez garde aux situations bateau et soyez inventifs.


comme quoi ça servait quand même d'aller à l'école (est-ce que je plaisante?)
après tout le monde a son truc pour créer des scénarios, certains ont parfois des éclairs
de génie, ça ne s'explique pas. tout ce que je dis n'est pas du pain béni, sachez lire
entre les lignes. je ne fais ici qu'une synthèse de tout ce qui a retenu mon attention,
si vous avez une méthode différente et que vous êtes convaincu de son efficacité,
n'hésitez pas à la partager avec moi (avec tout le monde)

recueillir des avis sur votre scénario est très important, aussi important que de le
bâtir après avoir étudié les besoins actuels des lecteurs. privilégiez internet et
protégez votre travail.
->creationmanga.forumpro.fr est un bon forum pour débattre d'un scénario



*pas fini*

ps: je soupçonne certains de faire de la rétention d'information, ce que vous savez m'intéresse aussi

shiin
Maître
Maître

Féminin Messages : 1959
Age : 24

http://laetarius.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

un jour je serai mangaka (pas tout de suite :) :: Commentaires

Message le Sam 10 Déc 2011 - 10:47 par Lounabis

Eh beh, c'est super intéressant :O Je dirais même que mis à part le dessin, cela peut aussi concerner une malade mentale comme moi ^^' J'espère qu'il y aura une suite aussi riche que ce début, ganbare Shiin o/

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 10 Déc 2011 - 11:15 par Thebigkirby

+1 lounabis j'ai pris plaisir a lire ce sont tes texte? parce-que sinon go illustrer tout ça Very Happy et le sortir pour le fanzine apres

Revenir en haut Aller en bas

Message le Sam 10 Déc 2011 - 12:25 par Invité

C'était vraiment agréable à lire :3
J'espère que tu prépares déjà la suite en ce moment ;p
Ralala devenir mangaka..tout une histoire :p

Moi plus tard je vais m'exiler au Japon et ouvrir une boutique de chocolat Belge avec de la drogue dedans comme ça ils seront tous à cros et je serais riche !!!!!!!!!!!!

Revenir en haut Aller en bas

Message  par Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum