Derniers sujets

Dragon's Prophet...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dragon's Prophet...

Message par Invité le Ven 30 Aoû 2013 - 15:53

Voici Pour vous un jeux que je trouve énorme au niveaux nouveauté aussi bien que le jeux en lui même.

Bon c'est un jeux qui parle de...j'ai la flême d’écrire alors je vous mes l'histoire du jeux.

Lors de la genèse d'Auratia, de puissantes forces élémentaires se percutèrent et s'unirent dans l'obscurité pour enfin donner naissance à des créatures souveraines, symboles d'Auratia. Depuis les profondeurs du chaos, les Dragons étaient apparus. Mais le paysage désolé qui avait vu leur naissance leur déplaisait, aussi décidèrent-il d'employer les pouvoirs que détenait chacun d'entre eux pour modeler le monde à leur convenance.

La première race
Mais bientôt survint le jour funeste où Morgath, seigneur des dracosires, épuisa sa force vitale et s'effondra. Avant de rendre son dernier souffle, il convoqua deux dragons : Lysaia, le dragon d'argent, et Kronos, le dragon noir, ses amis les plus fidèles.
À Lysaia, Morgath fit don de sa sagesse, et à Kronos il prêta sa force, les conjurant tous deux d'utiliser ces présents pour le salut du monde. À son tour, Lysaia transmit ce savoir à ses congénères dragons, tandis que Kronos imprégna la terre de sa puissance. C'est ainsi que leur intervention conjuguée aboutit à l'émergence d'êtres de raison autres que les dragons. Les premiers Humains étaient nés : les Osira.

Au fil du temps, les dracosires achevèrent leur cycle de vie, non sans avoir donné naissance à de nombreux enfants. Avant de quitter ce monde et à l'exemple de leur grand seigneur Morgath, eux aussi transmirent leur sagesse à Lysaia et prêtèrent leur force à Kronos.
Kronos absorbait la puissance des autres dragons en dévorant les dépouilles de ses congénères trépassés, mais endurait chaque fois d'insoutenables supplices qui le laissaient rompu, tant moralement que physiquement. Mais c'était là la dernière volonté de Morgath et un insigne honneur, et jamais il ne se plaignit.
Tandis qu'il assimilait le savoir collectif de ses semblables, Lysaia gagnait en éminence parmi les dragons, et ses congénères lui prêtèrent alors le nom d'Œil de Sagesse. Kronos, quant à lui, fut surnommé le Faucheur : un être ô combien respectable, mais qu'on n'osait guère approcher.

De sinistres pensées
Un jour, Kronos perdit conscience après avoir dévoré la dépouille d'un dragon. Lorsqu'il reprit ses esprits, il eut une stupéfiante révélation : plongé dans un long sommeil, il n'avait pas libéré l'énergie du dragon défunt qu'il avait dévoré. Cette énergie était demeurée en lui, et son corps millénaire avait accusé de surprenants changements. Ses ailes d'un noir de jais, jadis crevées de trous innombrables, s'étaient réparées d'elles-mêmes. Ses crocs émoussés par les ans étaient tombés, chassés par de nouvelles dents, plus effilées que jamais. Ses yeux rouges, voilés par l'âge, charbonnaient à nouveau d'une lueur que seuls possédaient les plus glorieux des dragons. Frappé par cette nouvelle compréhension, Kronos conçut des pensées dont ses congénères dragons pâtirent bientôt.

Kronos se laissait sombrer dans l'inconscience toujours plus souvent lorsqu'il s'adonnait aux rites mortuaires, ce dont son vieil ami Lysaia ne tarda pas à s'inquiéter. Kronos s'appropriait l'énergie de dragons défunts toujours plus nombreux, et cette accumulation de puissance suscita de spectaculaires changements de sa forme physique. Une deuxième, puis une troisième paire d'ailes se dressèrent sur son dos, et deux autres yeux rouges se dessinèrent sur son visage. Ses écailles noires, jadis parfaitement rondes, cédèrent la place à des écailles blanches tapissées d'épines et de soies d'acier. Ce nouvel aspect sema bientôt la terreur parmi les autres dragons. Kronos avait endossé l'apparence d'une espèce de dragon contre laquelle Morgath les avait mis en garde : il était devenu un Dragon dévoreur.

Lysaia n'eut guère l'occasion d'interroger Kronos sur les raisons qui l'avaient poussé sur cette voie funeste. Il était par trop occupé à chercher le moyen d'empêcher son vieil ami de réduire le monde entier à néant. Les autres dragons réagirent promptement à l'appel aux armes de Lysaia, et bien que nombre d'entre eux aient perdu la vie au combat, ils réussirent à terrasser Kronos et à le dépouiller de ses pouvoirs. Ils muèrent l'essence de leur volonté collective en liens psychiques et entravèrent le dragon affaibli à Chaugnar, aux confins méridionaux les plus reculés d'Auratia.
Emprisonné, hurlant de douleur, de rage et d'impuissance confondues, Kronos jura à la face du monde qu'il l'anéantirait un jour, et il épuisa ce qui lui restait d'énergie à créer une race de créatures qui lui étaient totalement dévouées : les Dragons du chaos. Mais les Dragons du chaos n'étaient guère pourvus d'intelligence, et ils restèrent incapables d'arracher Kronos à sa prison. Ce n'est qu'après avoir créé ces séides qu'il comprit que ses dernières forces étaient épuisées, et qu'il n'avait plus d'autre choix que d'attendre patiemment son heure.

Des millénaires passèrent, et tandis que disparaissaient les derniers dragons qui avaient assisté à l'avènement du Dragon dévoreur, les souvenirs de la guerre sombrèrent dans l'oubli. De nouvelles générations de dragons se succédèrent jusqu'au jour où un dragon du feu gagna en puissance et en influence. Né avec des ailes d'un cramoisi flamboyant, il était le dragon rouge Méthus, aussi appelé "Rougeflamme".
Méthus était un jeune dragon qui brûlait d'une soif de pouvoir impossible à assouvir, et pour étancher cette soif, il envahit les territoires des autres dragons et les obligea à lui jurer allégeance, exécutant quiconque osait le défier. La plupart des créatures vivaient dans la crainte de Méthus et choisirent de céder à ses caprices, mais il en fut d'autres qui résistèrent : les Osira, la progéniture de Morgath le Créateur.

La rébellion
Par nature, les Osira étaient un peuple avide de liberté qui honorait les puissants. En guise d'héritage, la force vitale de Morgath courait dans leurs veines et leur prêtait robustesse et intelligence plus qu'à toute autre créature. En outre, ils venaient au monde avec la faculté innée de communiquer avec n'importe quelle créature de lignée draconique, et pouvaient ainsi se les adjoindre. Un beau jour, un groupe d'Osira nomades s'établit sur le domaine de Méthus, et il s’ensuivit une série d'événements qui, à terme, ébranleraient le régime tyrannique du dragon rouge.
De par leur passion, leur courage et leur amour de la liberté, les Osira ont grandement influencé les autres
Lorsque les Osira s'aventurèrent sur le domaine de Méthus, leur passion, leur bravoure et leur amour de la liberté eurent tôt fait d'influencer les créatures à l'intelligence supérieure qui résidaient en ces lieux. Peu à peu, ces autres créatures conspirèrent contre la tyrannie de Méthus. De simples songes qui bientôt se muèrent en actes de défiance. Pris d'une fureur indicible, Méthus résolut d'écraser ce groupe d'Osira importuns.
L'Œil de Sagesse
Les exterminer ne lui coûta guère de temps, quoique bien plus qu'il ne l'avait escompté. Par ailleurs, certains Osira se réfugièrent dans des territoires qui défiaient les croyances de Méthus, et dans le seul but d'anéantir les Osira jusqu'au dernier, il déclara la guerre à nombre des autres dragons qui leur avaient donné asile. Bientôt, la rumeur de ces conflits parvint jusqu'au dernier dragon de la création à vivre encore : Lysaia, l'Œil de Sagesse.
Il intervint promptement pour solder ce différend, mais Méthus refusa de céder. Méthus, bien que puissant parmi les dragons, n'était pas à la mesure du vénérable Éclair d'argent, dont la force avait crû au fil des ans, et il dut s'avouer vaincu. Ruminant sa défaite, Méthus quitta les Terres sacrées d'Anotaria et écuma le continent à la recherche de dragons animés des mêmes desseins guerriers pour les rallier à sa cause. C'est ainsi que fut levée une armée contre l'Œil de Sagesse. Se déchaîna alors une succession d'événements qui aboutirent à la Première Guerre draconique.

Les
Grandes
Guerres draconiques
La Flamme fugitive
Sans conteste possible, le conflit entre les grands dragons modela le royaume. La ruine semée par la guerre altéra profondément le paysage d'Auratia. Au final, Méthus et ses partisans ne furent que de bien piètres adversaires face à l'intelligence de Lysaia, et nombre des dragons vaincus abjurèrent leur foi en Méthus pour se vouer à Lysaia. Méthus opta quant à lui pour une autre voie. Incapable de se résigner à la défaite, il choisit la fuite. Lysaia renonça à le poursuivre, lui et ce qui lui restait d'alliés, candidement persuadé que Méthus se détournerait un jour de sa folie.
Mais bien que vaincu, Méthus n'avait tiré nul enseignement de sa défaite. Dans sa fuite, il persista à chercher comment déjouer les pouvoirs de Lysaia, jusqu'au jour où ses partisans et lui furent parvenus à Chaugnar, où ils découvrirent Kronos le Dragon dévoreur, emprisonné là depuis une éternité. Le récit de son emprisonnement s'était abîmé dans l'oubli, et alors, Méthus ne comprit pas pleinement qui était Kronos. Des maigres fragments d'histoire qu'il en connaissait, il savait que Kronos détenait un immense pouvoir... si immense que Lysaia lui-même le redoutait.
La traîtrise
Méthus convoitait la puissance de ce dragon ancestral. Ses alliés et lui conçurent de trouver un moyen de libérer le Dragon dévoreur, jusqu'à faire une découverte inattendue : Kronos incita Jorbyn du Marécage noir à s'approcher de trop près... il n'en fallait pas tant à Kronos pour qu'il dévore son insouciante victime. Grâce à ses nouveaux pouvoirs, il réussit à briser l'un après l'autre les liens psychiques qui l'entravaient et, enfin délivré des âmes des dragons ancestraux qui l'avaient jadis emprisonné, il les dévora à leur tour. Ce n'est qu'alors que Méthus se rappela la légende de Kronos, et les dernières mises en garde de Morgath : "LE JOUR OÙ LE DRAGON DÉVOREUR SE REPAÎTRA D'UN DRAGON VÉRITABLE SONNERA LE GLAS DE NOTRE ESPÈCE !"

a mise en garde
Méthus informa aussitôt ses congénères de l'imminente menace, mais Kronos avait déjà recouvré l'essentiel de sa force. Sa vitesse et sa puissance dépassaient de loin ce que Méthus avait prévu. Méthus comprit bientôt pourquoi le Dragon dévoreur suscitait une telle terreur : il pouvait s'arroger les pouvoirs de ses victimes !
Sans nulle crainte ni hésitation, Méthus, qui avait déjà connu son lot de combats, fondit sur Kronos, déversant sur lui un torrent de flammes... mais rien n'y fit. Kronos saisit cette occasion pour planter ses crocs dans les ailes de Méthus et tenter de le plaquer au sol. Mais les flammes dardées par les ailes de Méthus lui brûlèrent le visage, et il ne put lui en arracher qu'un lambeau avant qu'il ne s'échappe de la Vallée de la Mort.

ut comme Lysaia l'avait prévu, Méthus, blessé et craignant pour sa vie, regagna Anotaria, le sanctuaire des dragons, pour annoncer à ses congénères le retour du Dragon dévoreur. Les dragons gardiens purent alors dresser leurs défenses contre Kronos, qui avait poursuivi Méthus jusque dans les Terres sacrées. Mais Kronos réussit à leur échapper et à fuir Anotaria. La Deuxième Guerre draconique devait s'ensuivre.
La Seconde Guerre draconiqueallait bientôt commencer…
Les Shax

À son retour dans la Vallée de la Mort, Kronos prit la mesure de ses blessures. Il était par trop éprouvé pour assurer sa subsistance. Il intima à ses Dragons du chaos d'explorer la contrée à la recherche d'ossements de dragons, inférieurs ou véritables, et de les lui rapporter pour qu'il s'en nourrît. Kronos décida d'adopter une stratégie plus subtile ; il conçut un virus mortel, élaboré d'après ses propres fluides corporels, le Fléau de dragon. La maladie se répandit, et très bientôt, il ne demeura plus qu'une poignée de survivants à Anotaria. Kronos se repaissait de dépouilles draconiques à profusion, et son apparence en imposait toujours davantage. Au fil du temps, Kronos mesura à quel point ses Dragons du chaos étaient chiches en capacités. Il se mit alors en quête d'alliés à même de lui procurer des proies vivantes. C'est ainsi que fut nouée l'alliance avec les Shax, une espèce intelligente réputée pour ses us barbares.
Les Shax comptaient parmi les êtres les plus développés d'Auratia. Ils étaient aussi rusés et cupides que dénués de vergogne. Leur ambition la plus chère était de dominer tout ce qui existait, et Kronos aspirait à détenir le pouvoir des autres dragons. Leur alliance, inspirée par la soif de pouvoir, leur était mutuellement profitable. C'est ainsi que les Shax rendirent culte à Kronos. En échange, Kronos permettait aux Shax de commander son armée de Dragons du chaos, avec pour seule exigence qu'ils lui livrent des dragons vivants.
Au secours de leurs alliés
C'est à cette époque qu'un groupe d'individus se présenta devant les dragons : ils n'étaient nuls autres que les Osira, ceux-là mêmes que Lysaia et les autres dragons avaient protégés lors de la Première Guerre draconique.
Depuis le terme de la Première Guerre, les Osira avaient joui d'une relation plus étroite que jamais avec les dragons. C'est donc sans hésitation qu'ils offrirent leur aide à leurs plus grands amis et alliés face à un danger jusque-là inconnu. À la demande de Lysaia, Kholan, le chef des Osira, convoqua ses frères et sœurs depuis les quatre coins du monde connu. Kholan, aussi appelé le Grand chasseur parmi les siens, était le seul capable de commander l'obéissance et le respect de tous les Osira... le seul aussi à même de les rallier à un seul et même objectif. Les rangs des Osira étaient clairsemés, mais, d'une résistance exceptionnelle, ils n'avaient pas leurs pareils au combat. Avec les dragons pour les conseiller, ils mirent rapidement un terme aux attaques des Shax et de leur armée de Dragons du chaos.




L'armée de morts-vivants
Mais Kronos ne s'avouait pas vaincu pour autant... Il créa une nouvelle espèce de créatures pour livrer ses batailles : les dragons morts-vivants. Face à un tel déploiement de force, les Osira furent prestement vaincus. Incapable de se contenir face au dévoiement de ses congénères défunts, Lysaia mobilisa tous les dragons contre Kronos. C'est ainsi qu'éclata la Deuxième Guerre draconique, une guerre aux proportions jamais égalées dans toute l'histoire d'Auratia. Lysaia finit par triompher, mais la victoire lui coûta.
Pour vaincre Kronos, il résolut d'employer des moyens radicaux. Pour l'emporter, il devait se sacrifier. D'abord, il transmit ses pouvoirs à Kholan, puis incita Kronos à l'engloutir. En son sein, Lysaia en profita pour immobiliser Kronos à la force de sa seule volonté, offrant à Kholan l'occasion inespérée de porter le coup fatal. Aveuglé par sa soif de vengeance, Kronos fut joué par ce plan habilement ourdi. Son ambition et sa forme physique furent à nouveau anéanties.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dragon's Prophet...

Message par Millka le Ven 30 Aoû 2013 - 17:06

ZzzzzzzzzzzzzzzZzzzzzzzzzzzZzzzzzzzzzzzZzzzzzzzzZzzzzzz......DRING! *se réveille* Hein, quoi? Ah...Heu, si tu pouvais plus parler du jeu, genre son type, le principe,...etc...car je crois pas que beaucoup de gens auront le courage la moitié du texte de l'histoire! Un résumé serait bien!

Millka
Dessineux
Dessineux

Féminin Messages : 158
Age : 18

http://En cours de création...

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dragon's Prophet...

Message par Invité le Sam 31 Aoû 2013 - 18:06

le type de jeux : MMORPG , le principe est de partir a la conquête de ce royaume vous avez a dispositions 4 classes,tout le long de votre quête vous allez trouver des dragon de différent niveaux il y'a a peut près 300 dragons différents que vous pouvez capturer et d'autre monstre que vous ne pouvez pas capturer,vous pourrez vous servir des dragon de deux façon la première comme monture et la deuxième c'est comme compagnons pendant la bataille.
Comme dans tous MMORPG il la possibilité de crée une guilde,qui dit guilde dit guerre de guilde et donc les guilde vont se battre pour le contrôle du châteaux de chaque île celle si sont inter serveur.

Voila tous.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dragon's Prophet...

Message par Invité le Mar 3 Sep 2013 - 7:33

Wow, j'ai réussi a lire le texte jusqu'au bout. Sinon, le jeu a l'air plutôt bien et comme j'aime bien les dragons il devrait me plaire. Merci pour le tuto, car je n'avais jamais entendu parler de ce jeu.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dragon's Prophet...

Message par Invité le Jeu 5 Sep 2013 - 15:17

De rien tous le plaisir est pour moi,j'ai faillit oublier tu peut trouver un Gameplay français très bien sur youtube v'là le lien:
https://www.youtube.com/watch?v=Qn2t6JN8b_I

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dragon's Prophet...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum