Derniers sujets

#Mise en page

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

#Mise en page

Message par Invité le Mar 20 Aoû 2013 - 13:10

Maintenant qu'on sait dessiner nos personnages et le décor :oupas:, on peut passer à la mise en page. Mais toutes ces qualités de dessinateurs ne nous seront pas d'une grande utilité si on ne sait pas mettre nos créations en page !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Commençons avec les formes de cases les courantes dans les mangas.

Panorama : Un paysage urbain (par exemple) est une image horizontale - il doit donc être placé dans une case horizontale et large.

Espace neutre : Beaucoup de sujets sont neutres quant à la forme de case qu'ils appellent. Placez-les dans des cases carrées ou légèrement rectangulaires selon l’espace disponible sur la page.

Visez haut : Pour l'essentiel, la tête et le torse d'un garçon (par exemple) forment une image verticale. Si vous le coincez dans une case horizontale, le haut de sa tête sera tronqué.

Des cases en forme : Les illustrateurs de mangas aiment placer leurs personnages dans des cases aux formes étranges, en particulier dans les scènes d'action. Les bords en diagonale de la case accentuent l'impression d'éclatement de l'univers de l'histoire.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Par quoi dois-je commencer quand je commence un manga ? Voici les étapes à suivre.

1 - L'écriture : Tout d'abord, écrire l'histoire sur du papier de brouillon. N'hésitez pas à faire des ratures, ou tout jeter à la poubelle si vous n'êtes pas satisfait. L'écriture est une longue étape, prenez juste du temps pour réfléchir.

2 - Esquissez : On travail encore sur du papier brouillon. On trace des lignes pour décider le contenu de chaque case et de l’emplacement du texte. Il est important de développer simultanément le texte et les images. Le texte ne doit pas être accessoire. Si vous pensez aux emplacements des textes dès la première étapes de la mise en page, vous ne serez pas obligé de manquer vos dessins.

3 - On passe au bristol, et on couche sur le papier tous les détails importants. On commence à faire plus au propre.

4 - Repasser le dessin à l'encre : Après avoir réalisé le dessin au crayon sur le bristol, on peut directement le repasser à l'encre pour le terminer !

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Mise en page d'une scène, exemples de mises en pages,  créez une scène, dessinez des scènes élaborés, les bulles, faites du bruit .. ! L'une des méthodes de mise en page les plus fréquentes dans la bande dessinée consiste à commencer par un plan de situation pour terminer sur un gros plan.

1 - Mise en page de la scène : Le lecteur doit savoir où se trouvent les personnages. Pour ce faire, l'auteur prend du recul afin de communiquer un certains nombres d'informations : (exemple) l'endroit désert, la ville exotique au loin et les deux personnages intervenant dans la scène.

2 - Zoom : La scène se concentre sur la conversation. Il n'est pas judicieux de passer directement à un gros plan. Le lecteur serait surpris s'il se retrouverait soudainement face au visage de l'un des personnages ! En gardant une certaines distance, nous créons l'effet d'une caméra, qui zoome.

3 - Gros plan : Nous pouvons maintenant nous rapprocher et étudier le visage d'un personnage. Faire commencer une phrase à un personnage et la terminer dans la suivante est une manière élégante de relier deux cases et de fluidifier la narration.

Nous avons aussi les scènes en face à face. Ça fournit une mine incroyables d'informations sur les personnages et sur ce qu'il ressentent.

1 - Question : Prenons comme exemple, une jeune fille qui pose une question à un garçon : "J'ai entendu dire que tu allais au bal du lycée finalement. Qui as-tu invité ?". Elle ignore ce qui se trame. Son regard est innocent et relativement neutre. Elle ne sait pas ce qui l'attend.

2 et 3 - Réaction du garçon : privé de dialogue, le lecteur se concentre sur l'air surpris du garçon. Il perçoit une pause dans la conversation. Dans la troisième case, on voit son visage prendre une expression embarrassée alors qu'il répond à la question d'un air penaud : "Euh.. Sachiko."

4 - Réaction de la fille : Cette case fait écho à la première case. Le changement radical de l'expression de son visage apporte une note d'humour - "Ma cousine ?!". Si vous maîtriser ce style de narration, vous saurez donner envie à vos lecteurs de poursuivre leur lecture.

Les mises en page de manga sont très variés, main on peut dégager trois grandes catégories.

Des cases, rien que des cases : Cette approche et particulièrement adaptée au shonen, style de manga basé sur l'action. L'auteur veut dérouler l'histoire de manière simple et se tenir à l'écart des mises en page expérimentales qui attirent l’œil du lecteur.

Des cases ? Quelles cases ? : Même s'il est extrêmement rare que toute l'histoire soit raconter de cette manière, il arrive que le shojo adopte cette approche. Le but est de plonger le lecteur dans une atmosphère onirique en lui donnant l'impression d'entrer dans la tête du personnage, de vivre son état émotionnel et de quitter le monde réel - et les cases.

La meilleure des deux approche : Il existe une approche intermédiaire : une bonne narration à l'ancienne qui oublie parfois les cases, proposant une mise en page intéressante, à la fois facile à suivre et ludique.

Placez toujours un coup de théâtre dans la première case d'un page de gauche. De cette manière, le lecteur ne peut le découvrir avant de tourner la page, ce qui crée un effet de surprise. Si vous le placer ailleurs, il sera révélé trop tôt et l'effet dramatique sera gâché.

Je vous propose une petite leçon pour créez une scène simple. Vous connaissez la marche à suivre : dessin au crayon plus encrage.


• Avec votre règle, tracez trois cases. Dans chaque case, dessinez grossièrement les repères de trois têtes en vue de trois quarts. Vous pouvez les incliner un peu si vous le souhaiter.

• Ajoutez les cheveux, les épaules et les expressions de visages.. Vous n'êtes pas obliger de compléter toutes les cases en même temps. Vous pouvez les terminer les unes après les autres.

• Changez les coiffures ou d'autres détails pour vous appropriez les personnages, repassez à l'encre et laissez sécher.

Maintenant on va passer à l'échelon supérieur, en faisant une scène plus élaborées.

• Tracez les deux cases : une case horizontale, une case verticale. Dans la première case, dessinez un décor de rue en perspective à un point de fuite (http://sekai.forumactif.org/t5863-faire-le-decor-de-mon-manga-suite). Dans la deuxième case, tracez la silhouette d'une jeune fille qui s'avance vers le lecteur. L'une de ses mains est placé près de son oreille. Esquissez l'arrière plan derrière elle pour que le lecteur comprenne que cette scène est la continuation de la première case.

• Dessinez des lignes téléphoniques, et complétez les bâtiments. Ajoutez les bulles. Leur forme et leur taille reposent sur vos dialogues. Vous devrez donc les adapter à votre texte.

• Repassez le dessin à l'encre et complétez les bulles. Une fois l'encre sécher, gommez les repères. Vous aurez créer une scène de rue, dans lequel, une jeune fille, parle au téléphone. On peut croire que c'est tout simple comme scène, mais non, c'est bien plus complexe que dessiner les visages au fond blanc !

Le placement des bulles n'est peut-être pas l'aspect le plus palpitant de la création d'un manga. Cependant, les artistes avertis pensent aux bulles dès le début de leur travail et organisent leur images autour de ces dernières. Si l'ordre de lecture est confus le lecteur décrochera rapidement.

Si vous ne découpez pas un grand paragraphe de textes en petites morceaux, vous ne pouvez pas suggérer les pauses dans les propos des personnages. -  "Je sais que j'aurais du t'en parler plus tôt Hiroshi. Mais à chaque fois que j'ai essayé d'aborder le sujet, je me suis dit que tu serais complétement bouleversé et..je ne sais pas, je me suis dégonfler." / "Je sais que j'aurais du^t'en parler plus tôt Hiroshi.", "Mais à chaque fois que j'ai essayé d'aborder le sujet, je me suis dit que tu serais complétement bouleversé et..", "..je ne sais pas.."..je me suis dégonfler."

L'ordre de lecture doit être parfaitement clair : le regard passe naturellement d'une phrase à l'autre quand le texte se déroule de haut en bas en suivant une série de bulles formant une courbe.

Presque toutes les bandes dessinées ont recours aux onomatopées.  L'approche du manga est différente, puisqu'il suggère parfois des "bruits" d'éléments silencieux, comme l'éclat du soleil dans le ciel. Vous devez faire attention à ne pas abuser des onomatopées. Il n'est pas (par exemple) nécessaire  que l'on entende les oiseaux gazouiller pendant tout une scène de pique-nique. Faites entendre un ou deux "cui-cui" dans la première case pour laisser travailler l'imagination du lecteur. Voici, trois conseils pour faire de "bon" onomatopées.

Suggérer le bruit avec la forme des lettres : La forme des lettres joue un rôle important dans l'évocation du bruit. L'aspect liquide du SPLOOSH nous aide à entendre le bruit de l'eau. Les lettres aux bords nets du mot SHING font naître un son aigu et métallique.

Répéter : Vous pouvez répéter un petit mot en augmentant progressivement sa taille pour donner l'impression que le bruit se rapproche. Certaines onomatopées japonaises, par exemple TMP, ont été standardisées par les traducteurs pour évoquer ce genre de son.

Big Bang : Les mangas d'action exigent généralement des bruits puissants et explosifs. Contrairement à leur homologues américains, les artistes japonais séparent souvent les onomatopées de ce type en plusieurs morceaux, qu'ils éparpillent sur toute une case. Les grandes lettres aux bords déchiquetés expriment la force du bruit.

J'espère que tous mes conseils vont vous aider à bien réaliser votre manga. Surtout, ne vous découragez pas. Cela demande de la persévérance jour après jour, année après année.. La clé de réussite, c'est le travail et l'imagination.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum